Pourquoi le son est-il l’élément le plus important de vos films d’entreprise ?

Cela semble tellement évident qu’il peut paraitre inutile de rédiger un papier sur cette thématique. Les réalisations d’entreprises fleurissent sur la toile. Et comme toute pratique en pleine expansion, certaines négligences peuvent apparaitre. Et bien souvent, ces manquements sont liés aux bandes sons.

Comme ce mot l’indique, « l’audiovisuel » est l’art d’allier entre le son et l’image. Il suffit de visionner une vidéo en coupant le son pour se rendre compte qu’elle perd de toute sa substance et de son émotion.

 Bande son : première étape pour la réalisation d’un film

C’est la pierre angulaire de votre projet audiovisuel. Lorsque l’ambiance sonore est inexistante l’ensemble de l’œuvre s’écroule. Si elle est mal choisie, elle fragilise l’intégralité de votre réalisation, même si les séquences d’images associées sont remarquablement bien tournées. Se pencher en premier lieu, et parfois longuement, sur l’environnement sonore relève donc bien d’une importance capitale pour la réussite de votre projet. Pourquoi ? Parce que la musique ou l’ambiance auditive de votre film va rythmer l’intégralité du projet. Les images peuvent être cadencées au gré de la musique pour favoriser un effet de dynamisme ou bien jouer sur les silences pour ralentir la séquence. Bref, aucun choix n’est anodin. Choisir une musique avant même de choisir les images va faciliter le choix des séquences lors du montage, tout dépend de l’émotion que l’on souhaite transmettre.

 Vecteur émotionnel

L’environnement sonore est la condition sine qua non pour véhiculer de l’émotion à travers les images. De nombreuses options sont possibles et tout dépend du sentiment que l’on souhaite faire ressentir. Il faut donc garder cela en tête avant même de monter le film, voire de le tourner. Car une séquence peut se voir attribuer des musiques qui peuvent laisser une émotion radicalement opposée, tout en fonctionnant aussi bien. Plus qu’une longue explication, l’exemple suivant l’atteste :

Avec une même séquence, nous arrivons à faire passer aussi bien un sentiment d’espoir et de plénitude que de peur et de stress.

Même si certains choix sont assumés, il n’en reste pas moins que des associations se montrent plus efficaces que d’autres. Et parfois, des choix sonores sont en total décalage avec les images. A tel point que cela nuit gravement à la crédibilité du sentiment que l’on souhaite faire passer. Il faut, par exemple, particulièrement utiliser avec parcimonie les musiques grandiloquentes ou les ambiances rock bien grasses. Car si les images ne sont pas à la hauteur de la musique, cette dernière pollue la compréhension émotionnelle. Il ne faut pas oublier qu’un film a pour principale mission de générer une émotion : confiance, tristesse, joie, colère, mélancolie, etc. Voici donc quelques conseils pour le choix de votre environnement sonore selon la nature du film que vous souhaitez réaliser.

Institutionnel > Progressif, calme, inspirant

Marque employeur > Pop, calme

Technique et vulgarisation > Electro-calme, scientifique

Tutoriel > Enfantin, enjoué

Humain > Calme mélancolique

Événementiel institutionnel > Doux, confiant

Événementiel sportif > Electro-chill, optimiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *